Concour ratp conducteur de bus





Exercé parfois en indépendant, souvent en tant que salarié, ce métier se conjugue aussi bien au féminin qu'au masculin.
La pratique des langues se révèle un atout précieux.Ce poste nécessite une conduite soignée, un très bon relationnel, de la diplomatie et des capacités réelles à faire face à l'imprévu.Il prend soin de son véhicule et en assure l'entretien courant.Presque toujours, il est «conducteur-receveur et délivre donc les billets, voire les cartes et abonnements.Il exige un sens aigu des relations pour accueillir les passagers.Selon les syndicats de la profession, une des solutions serait de préparer la relève en mettant les plus jeunes au volant et de ramener l'âge du permis D de 21 ans à 18 ans.On y trouve souvent des nouveaux chauffeurs, le «scolaire» étant une porte d'accès principale à la profession, mais aussi des chauffeurs âgés, issus d'autres métiers de la conduite, en situation de reclassement.Il collabore le mieux possible avec l encadrant» du groupe, qu'il soit professionnel (guide de tourisme ou amateur (tour leader, responsable de groupe.).
D'un point de vue historique, le terme de "chauffeur" remonte à l'époque de la traction ferroviaire à vapeur.
Selon le type de véhicule, il arrive que le chauffeur charge et décharge les bagages, et parfois de la messagerie dans des zones reculées.
La rédaction vous recommande, lire la suite.
Le chauffeur de grand tourisme doit être parfaitement autonome, et pouvoir régler presque tous sujet concours crpe les problèmes sans appui extérieur. Titre professionnel de conducteur du transport routier interurbain de voyageurs (ctriv) délivré par le ministère chargé de l'emploi; Titre professionnel d'agent commercial et de conduite du transport routier urbain de voyageurs (acctruv) délivré par le ministère chargé de l'emploi.Cette catégorie reste généralement assez peu payée 3, d'autant plus qu'elle est fortement exposée au temps partiel subi ainsi qu'à de grandes amplitudes horaire.Selon son poste, la durée de sa journée de travail varie.Salaire du débutant, a partir du Smic et jusqu'à 1750 euros brut par mois.À présent, la profession se féminise, de façon lente mais constante, et surtout en scolaire, urbain et interurbain.



Une bonne résistance au stress, un sens prononcé des responsabilités et un esprit d'initiative sont autant de qualités très recherchées.
En zone rurale ou de montagne, «le» chauffeur «du» bus est un personnage de son village, un peu comme «le» facteur, et devra, comme lui, assurer des missions de service public parfois un peu plus larges que prévu.
C'est un métier pour de jeunes adultes qui aiment bouger et qui ont le sens des responsabilités.

[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap